fbpx

THEME

Pour l’édition 2020 de la Semaine du Numérique (SN), le Ministère du développement de l’économie numérique et des postes convie l’ensemble des acteurs de l’écosystème à réfléchir sur le thème « Intelligence artificielle : opportunités et défis ».
L'intelligence artificielle (IA) est un sujet d'actualité au XXIe siècle, cependant son développement génère de l'enthousiasme, mais aussi de vives inquiétudes, voire suscite des craintes, y compris au sein de la sphère de la haute technologie. Ces inquiétudes se posent au plan humain, éthique, juridique et même social.
Le secteur des entreprises de haute technologie utilise l’apprentissage machine pour plus d’efficacité et de compétitivité, et partant de performance économique. L’intelligence artificielle, en tant que réalité de notre temps, mérite que nous nous en approprions autant que possible, afin d’anticiper sur les opportunités et les risques possibles qui lui sont associés.
L’organisation de la Semaine du Numérique est un tremplin où les interactions entre acteurs de l’écosystème participent, non seulement au renforcement de l’écosystème, mais aussi au développement de la culture du numérique et à la promotion d’une expertise numérique nationale qui contribue fortement à l’avènement d’une société de l’information inclusive au Burkina Faso.
L’objectif poursuivi par le choix de ce thème est de susciter des échanges entre les acteurs de l’écosystème sur les applications et le potentiel que peut offrir l’intelligence artificielle.
De façon spécifique il vise à :
  • Présenter les concepts, technologies qui soutienne l’Intelligence Artificielle et les acteurs qui y travaillent au Burkina Faso ;
  • Faire un focus sur les résultats de l’application de l’IA dans divers domaines d’activités (santé, agriculture, sécurité, astronomie, finances, ...) au Burkina Faso, en Afrique et dans le monde;
  • Servir de tribune pour définir une stratégie un cadre d’application dans des domaines prioritaires ;
  • Mener une réflexion sur les opportunités et les limites de l’IA au Burkina Faso.
//]]>